Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
LEADERSHIP ORGANISATIONNEL ET HUMANITAIRE

LEADERSHIP ORGANISATIONNEL ET HUMANITAIRE

Articles on : Organizational and Humanitarian Leadership (French & English) since 2017.

Leadership organisationnel : Comment évaluer les capacités organisationnelles d’une ONG ou organisation humanitaire (Planifier - Exécuter – Faire participer – Collaborer - Evaluer – Pérenniser)

Dans le cadre de l’auto évaluation des capacités d’une organisation humanitaire ou ONG travaillant sur terrain, tout leader doit faire une auto critique avec ses équipes. Il s’agit notamment de mettre ne place un tableau a 4 colonnes donnant place aux cotations allant de 1 à  5 pour savoir si votre organisation est en bonne santé.

 

INDICATEUR

Rarement

Parfois

Souvent

Toujours

 

Eléments d’auto-évaluation

1

2

3

4

 

Il faudra évaluer :

  1. La politique (Mission, Stratégie, les Valeurs, les Objectifs, et le Leadership organisationnel)
  2. La gestion (le Finance, le Personnel, le Matériel et le Système Administratif),
  3. Le partenariat (le Finance, le Plaidoyer et les capacités de mobiliser les ressources),
  4.  Les projets et les programmes (planification et mise en œuvre, participation, suivi et évaluation).

A. LA POLITIQUE ORGANISATIONNELLE.

  1. LA MISSION

La mission en cours de notre organisation est clairement définie et bien comprise par les membres.

  1. 1. Notre personnel peut expliquer la mission de notre organisation et comment ces dernières ont un rapport avec son travail
  2. 2. La direction de notre organisation fait référence à la mission de l’organisation et fait en sorte que le personnel s’en souvienne
  3. 3. Notre personnel est conscient que ce qu’il fait est important et vaut la peine d’être fait.
  4. 4. Les activités de notre organisation sont cohérentes avec ses politiques, ses stratégies et ses plans.

 

II. LA STRATEGIE

  1. Nos stratégies d’intervention sont documentées, claires et partagées par les membres, comprises par les partenaires et les groupes cibles.
  2. Nos stratégies d’intervention permettent d’atteindre des activités et résultats opérationnels escomptés.
  3. Nos stratégies d’intervention permettent l’appropriation des activités et résultat par le groupe cible.
  4. Notre personnel peut expliquer les stratégies de notre organisation et comment elles ont un rapport avec son travail. 
  5. Les stratégies de notre organisation abordent les problèmes réels des groupes cibles.

     

III. LES VALEURS

  1. Nos membres savent définir les valeurs défendues par notre organisation.
  2. En prenant des décisions, notre personnel tient compte des besoins des groupes cibles.
  3. Nos projets sont planifiés et mis en œuvre pour satisfaire les besoins des groupes cibles
  4. Notre personnel traite les groupes cibles avec justice et encourage les autres à traiter ces groupes équitablement.
  5. Notre personnel fait des sacrifices personnels en réponse aux besoins des autres membres du personnel et des bénéficiaires des projets.

IV.LES OBJECTFS

1. Les objectifs de notre organisation sont clairement définis, partagés par tous les membres.

2. Les objectifs de notre organisation sont en relation avec la mission de l’organisation

3. Nos agents sur terrain comprennent les objectifs de l’organisation

4. Nos partenaires techniques et financiers comprennent les objectifs de l’organisation et sont engagés pour leur réalisation

5. Nos groupes cibles comprennent les objectifs de notre organisation et sont engagés pour leur réalisation.

V. LEADERSHIP ORGANISATIONEL

  1. Nos réunions statutaires se tiennent régulièrement
  2. Les rôles et responsabilités de nos organes sont clairement définis et personne ne cumule de postes de contrôle et d’exécution.
  3. La mise en place et le fonctionnement de nos organes sont démocratiques au sein de notre organisation.
  4. La mise en place de nos organes tient compte du principe de la complémentarité Homme- Femme.
  5. Nous avons une structure exécutive fonctionnelle dans notre organisation avec plus de 3 agents.
  6. Nous avons un mécanisme de contrôle interne qui est fonctionnel (commission de contrôle).
  7. Nous avons un mécanisme de contrôle externe qui est fonctionnel
  8. Notre pourvoir de décision est réparti entre les différents organes.

 

 

B. GESTION ORGANISATIONNELLE.

 

I. FINANCES

  1. Les membres du personnel chargés de gérer les finances de notre organisation possèdent des compétences et une expérience professionnelles suffisantes.
  2. Nos membres du conseil d’administration font en sorte que notre organisation soit bien gérée et ils ne tentent pas de la gérer eux-mêmes.
  3. Nos membres du conseil d’administration possèdent des compétences et une expérience professionnelles suffisantes et travaillent en équipe avec la coordination.
  4. La gestion financière de notre organisation est transparente et la coordination est ouverte à la discussion des questions financières avec les parties prenantes aux projets et programmes.
  5. Notre gestion financière s’exécute sur base des procédures comptables et financières avec des outils y afférents.
  6. Les outils de gestion que dispose notre organisation, répondent à ses besoins, sont, compris et utilisés par nos membres du personnel chargés de la gestion financière.
  7. La comptabilité de notre organisation fait chaque année l’objet d’un audit effectué par des auditeurs indépendants et professionnellement qualifiés.
  8. Les membres du personnel chargés de traiter les finances de notre organisation rendent compte régulièrement et rapidement en ce qui concerne leurs activités.
  9. Les rapports financiers de notre organisation sont conformes aux normes comptables nationales et sont acceptables par différentes parties prenantes.
  10. Les rapports financiers de notre organisation sont complets, réguliers et exacts, comprennent toutes les recettes et les dépenses pour la période couverte ainsi qu’une brève explication de tout écart éventuel.

II. LE PERSONNEL

  1. Notre organisation a suffisamment de personnes possédant les compétences et l’expérience professionnelle requises et les postes clés sont tous pourvus. 
  2. Dans notre organisation, le recrutement du personnel tient compte de la complémentarité Homme-Femme.
  3. La description des postes ainsi que les conditions générales d’emploi incluent les compétences et l’expérience requises, les devoirs à remplir, la hiérarchie des responsabilités et les indicateurs clés de performance.
  4. Notre organisation a un règlement intérieur qui décrit les règles de recrutement, le licenciement et de travail pour tout le personnel.
  5. Notre organisation fournit des opportunités à notre personnel pour accroître ses connaissances et ses compétences.
  6. Notre organisation fait de sorte que des évaluations de performance du personnel soient menées et documentées au moins une fois l’an.
  7. Notre personnel est motivé, travaille en équipe et les relations interpersonnelles sont bonnes.

III. LE MATERIEL

  1. Notre organisation dispose de matériels et équipements qu’il faut pour l’exécution correcte des activités administratives et de terrain.
  2. Notre organisation dispose d’un règlement de gestion et d’utilisation du matériel et d’équipements.
  3. Le matériel et équipement de notre organisation sont bien gérés dans un contexte de durabilité. 

IV. SYSTEMES ADMINISTRATIFS

  1. Le système de classement de notre organisation assure que tous les documents sont bien organisés et qu’il est facile d’y accéder.
  2. Nos informations sont communiquées avec précision et rapidité à tout notre personnel concerné.
  3. Notre organisation et notre personnel respectent les délais de planification, de suivi et de présentation des rapports.
  4. Nos réunions sont régulières, ont des ordres du jour clairs, font l’objet de procès-verbaux et impliquent le personnel concerné.

C. PARTENARIAT ORGANISATIONNEL.

  1. FINANCES
  1. Notre organisation travaille en partenariat avec d’autres organisations sur des questions communes bien précises. 
  2. Notre organisation travaille avec les organisations gouvernementales locales et nationales sur des questions communes
  3. Notre organisation met ses ressources à la disposition des autres organisations
  4. Notre organisation est responsable à l’égard des son groupe cible et d’autres parties prenantes.
  5. Notre organisation a des bonnes relations avec son groupe cible et d’autres parties prenantes.
  6. Le groupe cible respecte notre organisation pour son travail qui rencontre leurs grandes préoccupations.
  7. Notre organisation apprend auprès d’autres organisations et partage avec elles les leçons apprises.

II. LE PLAIDOYER

 

1. Notre organisation influence les politiques et les pratiques des personnes qui sont au pouvoir

2. Les bénéficiaires de nos projets participent à la planification et à la mise en œuvre des activités pour influencer les politiques de ceux qui sont au pouvoir

3. Notre organisation donne aux bénéficiaires de nos projets des moyens d’exprimer leurs besoins et de renforcer leur voix dans le cadre des institutions locales et nationales.

4. Notre organisation travaille avec les autres organisations qui partagent les mêmes idées pour influencer les politiques et les pratiques de ceux qui sont au pouvoir

4. Nos projets comprennent des activités pour influencer les politiques qui sont au pouvoir. 

 

III. CAPACITE DE MOBILISER ET D’OBTENIR LES RESSOURCES

  1. Les personnes et les organisations qui soutiennent notre organisation sont motivés et engagés
  2. Notre organisation reçoit le soutien de la communauté avec laquelle elle travaille
  3. Il y a toute une variété de sources de financement pour soutenir le travail de notre organisation
  4. Notre organisation fait la publicité (émission radio, revue, site Internet) et la promotion de son travail

D. PROJETS ET PROGRAMMES

  1. PLANIFICATION ET MISE EN ŒUVRE

1. Notre organisation travaille sur base d’un plan ou programme pluri annuel.

2. Les objectifs de nos projets reflètent les besoins et les priorités de nos bénéficiaires

3. Nos projets sont planifiés et mise en œuvre pour traiter les causes des problèmes de bénéficiaires et non leurs symptômes

4. La planification, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation de nos projets utilisent une approche participative pour mobiliser toutes les parties prenantes

5. Les leçons apprises à partir des projets sont enregistrées et utilisées pour améliorer d’autres projets

6. Nos projets sont sensibles aux cultures et aux pratiques des communautés locales

7. Notre personnel valorise les connaissances, les compétences et l’expérience de nos bénéficiaires

8. La planification de nos projets se concentre sur les marginalisés, ceux qui n’ont pas accès au pouvoir

9. Notre personnel suit et évalue nos projets pour s’assurer que les avantages des projets atteignent les bénéficiaires prévus

10. La planification et la mise en œuvre de nos projets sont basées sur l’analyse des différences sociales et des besoins des différents groupes présents au sein de la communauté locale comme les femmes, les enfants et les personnes âgées

11. Nos projets abordent les causes de l’inégalité et de la discrimination dues aux divisions sociales existantes telles que le sexe, l’âge, l’origine ethnique, la religion.

 

II. PARTICIPATION DES BENEFICIAIRES

  1. Les bénéficiaires de nos projets participent à la planification, à la mise en œuvre, au suivi et à l’évaluation de ces projets.
  2. Les bénéficiaires de nos projets sont impliqués dans l’évaluation de leurs besoins et priorités au cours de la planification
  3. Notre personnel tient compte des circonstances qui pourraient empêcher les bénéficiaires du projet de participer aux différentes étapes de mise en œuvre.
  4. Les bénéficiaires de nos projets donnent des exemples en prenant des décisions sur la gestion des projets.

III. SUIVI ET EVALUATION

  1. Le suivi et l’évaluation de nos projets mesurent la progression vers l’accomplissement des objectifs des projets et l’impact plus large des projets
  2. Notre personnel utilise un système formel pour collecter, enregistrer et analyser les informations sur la progression des projets.
  3. Les rapports de nos projets sont partagés avec toutes les parties prenantes
  4. Notre personnel possède les compétences et l’expérience professionnelles requises pour suivre et évaluer les projets.
  5. Les activités de suivi et d’évaluation de nos projets sont planifiées et budgétisées.

 

E. CONCLUSION

Tout Manager ou Leader de l’organisation est censé veiller sur la sante de son organisation non pas comme personne seule, mais en synergie avec les autres. La réussite de cette organisation dépendra entièrement du personnel qualifié, des ressources et de la façon dont les leaders planifient, exécutent et évaluent leurs actions. Mobilier les ressources est un autre atout indispensable à la réussite de toute organisation. Une fois ces ressources disponibles, il ressort des tâches de l’administration de bien les assigner aux objectifs de l’organisation. Sans la collaboration et la participation des bénéficiaires, les ressources ne pourront pas atteindre leur satisfaction. D’où il faudra les associer dans toutes les phases de l’exécution des projets. Exécuter les activités ne relève pas d’une seule organisation. D’où il faut du partenariat avec les autres soit pour agir ou pour avoir des moyens. C’est ici que la collaboration et le plaidoyer jouent leur rôle sans oublier la redevabilité te la transparence dans les rapports et les dépenses. Si une organisation est en bas de 3 dans son évaluation, il faut que les leaders pensent aux solutions devant prévenir sa faillite.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article